Tout savoir sur la rédaction d’une lettre de rupture conventionnelle

Certains événements peuvent amener un employé à quitter l’entreprise pour laquelle il travaille. Toutefois, il a l’obligation de procéder d’une manière formelle. Autrement, une convention l’oblige à rédiger une lettre de rupture conventionnelle. Malheureusement, la rédaction de ce document très important n’est pas une chose aisée. La bonne nouvelle est qu’à travers cet article, vous aurez les éléments nécessaires pour rédiger votre lettre de rupture conventionnelle.

Les éléments constitutifs d’une lettre rupture conventionnelle

En consultant cet article, vous découvrez ici que certaines informations sont indispensables dans une lettre de rupture conventionnelle. Cela ne veut pas dire que d’autres renseignements moins importants sont à ignorer. S’il existe des éléments qu’il ne faut en aucun cas oublier lors de la conception d’une telle lettre, ce sont les coordonnées. Outre les coordonnées qui sont essentielles, le nom du receveur de la lettre est aussi impératif : le nom du destinataire.

Par ailleurs, comme toute lettre normale, l’objet ne doit pas être oublié de votre lettre de rupture conventionnelle rédigée. En le lisant, on doit savoir qu’il s’agit d’une démission à un poste que vous occupiez autrefois. La date à laquelle le poste vous a été assigné ne doit pas manquer de figurer sur la lettre conventionnelle. La date de rédaction de la lettre ainsi que le lieu doivent parallèlement être mentionnés sur ladite lettre d’arrêt de fonction.

Quelle forme doit avoir une lettre de rupture conventionnelle ?

Il n’existe pas de forme standard qu’il faut respecter à la lettre pour une telle rédaction conventionnelle. Par contre, certains détails doivent figurer à des endroits stratégiques sur la lettre. On fait par exemple allusion aux coordonnées qui sont localisées dans le coin gauche de la lettre rupture conventionnelle. Excepté les coordonnées, l’objet a également un endroit précis où figurer : juste en dessous des informations du récepteur. En rédigeant la lettre de rupture conventionnelle, il est primordial de faire preuve de politesse notamment à travers la formule de fin.