Quels sont les meilleurs gestes pour faire face à une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est une affection causée par des champignons dont les plus célèbres portent le nom de « Candida albicans ». Son apparition est favorisée par un déséquilibre de la composition de la flore vaginale. Ses plus fréquents symptômes sont les démangeaisons et des pertes blanches anormales. Si vous souffrez d’une telle affection, cet article vous révélera les gestes pour en découdre avec ce dernier. 

Les gestes pour éviter une mycose vaginale

Une bonne hygiène intime est le principal geste qui permet de se préserver contre la mycose vaginale. Pour être plus clair, il faut un rituel de soin intime approprié et régulier pour éviter tous risques de souffrir d’une mycose vaginale. Faites une à deux douches intimes chaque jour avec un nettoyant non agressif pour les vulves du vagin. En particulier, vous pouvez opter pour un produit doux et doté d’un pH de nature alcalin. Optez également pour l’usage de l’eau clair pour éviter tout autre risque de contagion. Pour finir, il est important d’éviter des soins vaginaux agressifs et un peu trop récurrents. En effet, ces types de soins comportent de risque de déstabiliser le fonctionnement de la flore vaginale. Si vous souffrez d’une autre forme d’affection, n’hésitez pas de consulter ncse pour découvrir d’autres conseils santé.

Les gestes pour traiter une mycose vaginale

La mycose vaginale est une maladie bénigne. Elle peut donc être soignée chez soi grâce à des gestes très simples. En général, pour faire face à ce mal, il suffit d’appliquer des produits de soin au niveau du vagin. C’est le cas par exemple des produits antifongiques qui sont à inspirer à l’intérieur du vagin. Vous pouvez également appliquer une crème de soin environ deux fois dans la journée sur les vulves du vagin. Ces traitements doivent s’étendre en général sur une période de trois semaines pour obtenir un résultat efficace. Vous pouvez aussi intégrer à ce traitement la prise de certains comprimés reconnue pour leur effet contre l’affection. Cependant, retenez qu’avant tout geste, il faut prendre l’avis d’un médecin spécialiste. En effet, il n’est pas rare de constater après un diagnostic qu’un tel mal est en réalité un symptôme qui cache d’autres affections.

En définitive, une hygiène vaginale appropriée et douce est cruciale pour lutter contre la mycose vaginale. Il peut être trait avec des produits cosmétiques de soin ainsi qu’avec des médicaments. Bien qu’il s’agisse d’un mal bénin, il est crucial de suivre les recommandations de médecin avant le choix d’un traitement.