Mettre aux normes son installation électrique

Toute installation électrique peut être défaillante, quel que soit la structure qui a procédé à son installe dans une maison ou dans un service privé ou encore public. C’est pour cette raison qu’il est recommandé que vos installations électriques respectent les normes d’installation, même si elles sont anciennes. Dans cet article, vous aurez toutes les normes d’installation électrique.

Quelle est la norme à suivre en France ?

La France ne dispose pas trop de norme en matière d’installation électrique. La seule que dispose ce pays est la norme NF C 15-100. C’est cette norme qui régit toutes les règles concernant les différents types d’installations électriques. Ce règlement concerne tout le monde, quel que soit votre titre ou la taille de votre maison. Car c’est un document qui a été fait pour protéger la personne humaine et l’environnement contre divers incendies. Ainsi, pour avoir plus d’information sur cette norme, cliquez ici.
En effet, c’est en 1911 que cette norme a été mise en place pour contraindre les utilisateurs à respecter certaines conditions lors de la construction de leurs maisons. Pour les propriétaires des anciennes maisons, la norme NF C 15-100 exige qu’ils fassent des rénovations pour se conformer aux nouvelles règles. Pour ce fait, quelle que soit l’installation électrique que l’on veut faire, il est conseillé de faire appel à un maitre d’ouvrage qui maitrise les démarches à mener pour le respect des normes.

Quelques dispositions de la norme NF C 15-100 ?

La norme NF C 15-100 contient plusieurs dispositions qu’elle impose à toutes personnes désirant faire une installation électrique dans sa maison ou dans son entreprise. Ainsi, parmi les dispositions de cette norme voici les plus importants :
• Avoir un schéma d’installation électrique : avant toute chose, il est important de connaître le schéma que l’on veut utiliser pour électrifier sa maison.
• Prévoir un fil de terre et les disjoncteurs : il faut que l’on utilise les fils de terre dans tous les points de l’installation. De même, pour chaque circuit il est bien de prévoir un disjoncteur de 16A ou un fusible de 10 A.
Lorsqu’il s’agit d’une vente de maison, c’est au vendeur de se conformer à la norme en vigueur avant de mettre la maison sur le marché. Toutefois, pour la mise en œuvre des travaux de rénovation électrique il est recommandé de faire appel à un spécialiste de l’électricité.