La teigne, la bête noire des chevaux

Vous constatez la présence des lésions cutanées rondes et dépilées sur votre cheval, attention ! Il peut être question de la teigne. Très contagieuse la teigne est une affection cutanée la plus fréquente chez les chevaux et sa contagiosité rend sa gestion très compliquée. Certains agents sont transmissibles à l’homme. Il est donc important de reconnaitre les affections cutanées et de savoir les traiter.

Comment reconnaitre la teigne chez le cheval ?

D’abord il faut noter que la teigne est une mycose contagieuse que les chevaux et les équidés attrapent.  Cliquez ici pour en savoir plus https://www.mrbourse.com/. Cette mycose est due au développement de certains champignons filamenteux. Ces champignons sont appelés dermatophytes et ils ont une affinité pour l’épiderme et les poils. Chez le cheval, l’agent le plus connu est appelé Trichophyton equinum. Ce sont des parasites qui vivent sur l’animal et certains se développent sur le sol, ce qui favorise la transmission rapide. Dans l’espace de quelques jours, vous pouvez constater l’apparition des lésions sur des parties spécifiques du corps de l’animal. Alors des mesures d’hygiènes de bases indispensables doivent être prises pour prévenir cette maladie.

Comment traiter la teigne chez les chevaux ?

Des études ont montré que même sans traitement la plupart des chevaux atteints finissent par guérir. Mais après plusieurs jours voir semaines, il est recommandé de la traiter dès l’apparition des premiers symptômes afin de limiter sa propagation. Pour le faire, les chevaux atteints doivent être isolés de l’écurie et leur matériel ne doit pas être utilisé pour le reste du troupeau non atteint. Ensuite vous devez traiter ceux atteints par un traitement local par friction à éponge d’un produit antifongique. Même si les lésions n’ont pas atteints toutes parties du corps, tout le corps doit être traité. Pour votre santé, avant de traiter ces animaux vous devez vous protéger même si les produits utilisés ne sont pas nocifs.

Les précautions à prendre

Les mesures d’hygiènes jouent un important rôle pour éviter la propagation de la maladie sur l’ensemble des chevaux de l’écurie. Vous devez  également traiter l’environnement avec un désinfectant ou demander l’avis de votre vétérinaire.